La Femme Nikita était une série télévisée canadienne de 96 épisodes, inspirée du film Nikita de Luc Besson. Diffusée de 1997 à 2001 dans 50 pays, puis rediffusée en France en 2007 sur NRJ12, la série a rencontré un franc succès. Plus de 20 ans après, que sont devenus les acteurs de la série la plus populaire des années 90 ? On fait le point.

Peta Wilson – Nikita

Peta Wilson, actrice australienne de 51 ans aujourd’hui, jouait le premier rôle de la série, Nikita. Ce rôle lui a permis de recevoir deux nominations aux Gemini Awards dans la catégorie « Meilleure actrice dans un premier rôle dramatique ».

Entre 2000 et 2002, Peta a enchaîné les rôles, aussi bien sur grand écran que sur petit, mais le succès n’est pas au rendez-vous. Sa dernière apparition sur grand écran remonte à 2011 dans le film Havana Heat, aux côtés de Wesley Snipes. C’est cette même année qu’elle décide de mettre un terme à sa carrière d’actrice et de lancer sa propre marque de lingerie, Wylie Wilson Inc.

Finalement, Peta Wilson est revenue à ses premières amours sept ans plus tard et joue le rôle de Eve dans la série australienne Troppo, adaptation du célèbre roman Crimson Lake.

Roy Dupuis – Michael Samuelle

Roy Dupuis, acteur québécois et franco-ontarien de 59 ans aujourd’hui, jouait le rôle de Michael Samuelle. Depuis, il n’a cessé d’enchaîner les rôles dans de nombreux téléfilms, mais également dans quelques films français comme Mesrine : L’Instinct de mort et Mémoires affectives. Ce dernier lui a d’ailleurs valu de remporter les prix Jutra et Génie du meilleur acteur.

En 2008, l’acteur a également repris la route du théâtre, en jouant dans la pièce Anéantis de Sarah Kane. Puis, en 2014, Roy Dupuis apparaît dans l’un des rôles principaux du jeu vidéo interactif MISSING: An Interactive Thriller, développé par Zandel Media.

Les plus nostalgiques peuvent se réjouir puisque Roy Dupuis sera bientôt de retour sur le petit écran dans la nouvelle série de Danielle Trottier, À cœur battant, dans laquelle il reprendra le rôle de Christophe L’Allier, qu’il a interprété dans Toute la vie.

Don Francks – Walter 

Don Harvey Francks, qui jouait le rôle de Walter, est décédé d’un cancer en 2016 à l’âge de 84 ans. Don Francks était un artiste accompli et avait plus d’une corde à son arc. Acteur, auteur, musicien, poète, doubleur… Sa carrière fut bien remplie.

Son dernier album, 21st Century Francks, est sorti en 2014, tandis que sa dernière apparition à l’écran remonte à 2015 dans la série Gangland Undercover, juste avant de s’éteindre.

Alberta Watson – Madeline

Découverte par le grand public grâce à son rôle de Madeline, Alberta Watson a enchaîné les projets sur les grand et petit écrans. Elle a joué dans de nombreux téléfilms et séries, tels que Missing : disparus sans laisser de trace, Soul Food : Les Liens du sang, ou encore Au-delà du réel : L’aventure continue, avant de décrocher, en 2004, le rôle de Erin Driscoll dans la série 24 heures chrono, portée par le talentueux Kiefer Sutherland. En 2007, Alberta Watson est à l’affiche du film The Lookout, puis, l’année suivante, elle endosse le rôle de Suzanne Fleischer dans The Border : police des frontières.

En 2010, l’actrice retrouve l’univers de Luc Besson en intégrant le casting de la nouvelle adaptation de Nikita. Elle y incarne à nouveau un personnage nommé Madeline pendant deux saisons. Alberta Watson finit par mettre sa carrière en pause et ne réapparaîtra finalement jamais sur nos écrans. La comédienne est décédée en 2015, alors âgée de 60 ans.

By news